Comment faire pousser du persil en appartement ?

Comment faire pousser du persil en appartement

Comment faire pousser du persil en appartement ? Comment l’arroser ? L’entretenir ? Choisir le terreau ? Quel est le meilleur moment pour semer le persil ? Comment avoir du persil toute l’année ? Et enfin que faire si on un persil qui jaunit ?

I- Comment faire pousser du persil en appartement ?

Pour réaliser votre projet de faire pousser du persil en appartement vous devez, avant toute chose, bien sélectionner les graines ou les plants que vous utiliserez.

Pour ce faire, vous pouvez soit choisir de les acheter chez un professionnel ou soit récupérer les graines chez un voisin amateur de jardinage pour faire le semis vous-même.

Toutefois, au cas où vous préférez la façon simple, vous pouvez choisir plutôt de partir de plants pour la culture intérieure de vos aromates.

De ces deux cas de figure, il vous faut opter pour un excellent pot. Il faut relever que le persil peut être placé dans tous types de pots : les classiques pots en terre cuite avec un trou au fond permettant le drainage ou les pots en plastique.

1. Comment choisir le terreau

Il vous faut bien choisir le terreau si vous voulez faire pousser votre persil en appartement. Il est préférable que vous utilisiez un terreau qui est adapté à cette plante.

Vous pouvez de ce fait utiliser un terreau pour plantes vertes, un terreau spécial plantes aromatiques ou du terreau pour légumes qui est riche en nutriments.

Il faut préciser qu’un terreau de bonne qualité présente une couleur sombre. De même, il doit être non seulement souple au touché et homogène mais aussi, il doit s’humidifier facilement et retenir l’eau.

Par contre, un terreau médiocre est caractérisé par de gros éléments mal décomposés.

2. Quel arrosage

De façon générale, la demande en eau du persil est faible. Cependant, en été, le persil en pot à besoin d’une quantité importante d’eau à cause des fortes chaleurs.

Pour être plus précis, les températures élevées et le manque d’eau accélèrent non seulement la montée en graines du persil mais aussi, limitent son développement et font jaunir ses feuilles.

De ce fait, il est préférable que vous arrosiez fréquemment votre persil en intérieur de façon à garder la terre toujours fraîche.

Pour ce faire, vous avez la possibilité d’utiliser de l’eau de source, de l’eau de pluie ou encore de l’eau de réseau. Ces eaux conviennent de la même manière. L’eau peut être froide ou tiède.

Utilisez un arrosoir ou un tuyau poreux. Pour un bon usage de l’eau, un arrosage précis est toujours préférable.

Pour optimiser l’arrosage, il serait préférable de l’arroser tôt le matin ou tard le soir pour ne pas trop varier la température des plantes et éviter de trop les stresser. Une eau tiède est la plus indiquée.

Aussi il ne faut arroser en été qu’une fois la terre du dessus est sèche, c’est-à-dire deux à trois par semaine lorsque les températures ne sont trop grandes.

En hiver, généralement un petit arrosage par quinzaine est largement suffisant.

3. Entretien du persil

Vous pouvez fertiliser votre persil en pot avec un engrais spécial plantes aromatiques dans le but de stimuler la croissance et la pousse des feuilles.

Faites-le à la fin de l’automne ou au début du printemps.

Le persil est une plante relativement rustique. De ce fait, il n’a pas besoin de beaucoup de soins. Pensez à le protéger du froid en le couvrant avec une cloche si vous le cultivez au potager.

Ajoutons que le persil en pot a besoin d’un bon taux d’ensoleillement tout au long de la journée car il est originaire des régions méditerranéennes.

Cependant, il peut aussi se contenter d’une exposition semi-ombragée car le soleil peut brûler ses feuilles. 

En intérieur, installez le persil en pot de façon à ce qu’il soit à l’ombre l’après-midi. Dès l’arrivée du beau temps, sortez-le au jardin, puis rentrez-le en hiver.

II- Quel est le meilleur moment pour semer le persil ?

En général, le persil est une plante bisannuelle qui se sème entre mars et août. Vous le repiquerez et vous pourrez en récolter plus rapidement si vous le semez en mars sous serre.

Concrètement, il faut compter 3 mois entre le semis et le fait d’en couper pour cuisiner. Vous pourrez le semer directement en place à partir du mois d’avril.

Durant l’hiver, vous aurez du persil si vous faites des semis de fin d’été.

Il faut ajouter que le persil peut durer 2 ans s’il est protégé du gel pendant l’hiver. De ce fait, vous pourrez récupérer des graines sur les tiges florales qui s’élèveront.

Ce sera la garantie d’avoir des graines toutes fraîches, car il faut savoir que les facultés germinatives du persil diminuent rapidement.

Vous avez également la possibilité de garder un pied ou deux arriver à maturité afin que le persil se ressème sur place.

III- Comment couper le persil pour qu’il repousse ?

Pour ne pas ruiner votre travail et devoir ensuite planter à nouveau du persil, il faut s’y prendre de la meilleure des façons.

Pour ce faire, il vous faut tout simplement regrouper de façon délicate les tiges les plus proches, ainsi que les feuilles, et d’effectuer votre coupe juste au niveau du sol.

Également, vous pouvez procéder progressivement, en coupant les brins un à un, à partir de ceux qui se trouvent à l’extérieur de la touffe.

Le plus important est de veiller à couper au niveau du sol. Il vous est déconseillé de couper uniquement les sommets du persil qui sont bien feuillus en laissant sur pied les tiges nues ; cela risque de rendre votre persil bien moins productif.

IV- Comment avoir du persil toute l’année ?

Le fait déjà de cultiver ou de faire pousser votre persil en appartement vous permet d’avoir du persil durant toute l’année si vous suivez à la lettre nos conseils du titre I.

Votre persil sera de ce fait à l’abri ou ne subira pas les gelées. Vous pouvez également le cultiver sous un tunnel en plastique ou un châssis.

En effet, comme nous l’avons relevé plus haut, le persil se sème de mars à août, dans une terre riche en humus à garder fraîche par des arrosages réguliers.

Il vous faut compter trois mois entre le semis et la première récolte.

Aussi il serait plus intéressant de le conserver soit en le séchant d’abord ou le garder dans des petits sacs en plastique dans le congélateur. Et puis de faire sortir un petit sac à chaque fois qu’on en a besoin pour la cuisine ou pour l’incorporer dans une recette.

V- Comment traiter le persil qui jaunit ?

Le persil, tout comme la carotte, est sensible à la mouche de la carotte (Psila rosae). Cette mouche fait jaunir le persil. Que faire ?

Pour repousser cette mouche noire à tête, il vous est conseillé de semer le persil à côté de la coriandre et de l’aneth.

Vous pouvez également planter le persil à proximité des oignons, poireaux, ails ou échalotes ou glissez quelques graines de ces plantes à votre semis pour éloigner la mouche.