Astuces pour semer le persil [+ d’autres informations utiles]

Astuces pour semer le persil

Voici les bonnes astuces pour semer le persil, ainsi que d’autres informations utiles pour réussir la plantation de cette plante merveilleuse aux multiples bienfaits.

I- Astuces pour semer le persil

1. Pourquoi semer des graines mouillées ?

Semer des graines de persil directement en pleine terre pose d’énormes difficultés. En effet, la graine met beaucoup de temps à germer et c’est un peu compliqué de maintenir l’humilité permanente dans le sol jusqu’à sa germination.

Pour ce faire, il vous faut avoir à votre disposition : les graines de persil, l’eau, un récipient et une petite passoire.

Le principe est très simple, prenez vos graines et trempez les dans l’eau pendant 24 heures. Ce trempage vous permet également de constater les graines qui flottent.

Vous ne devez pas mettre à germer, car ce sont des graines étanches, elles ne pourront germer du moment où elles ont capté de l’air à l’intérieur, elles ne sont plus viables.

Après 24 heures, récupérez vos graines au maximum à l’aide d’une petite passoire. Il faut relever que semer les graines mouillées n’est pas chose facile contraire aux graines sèches.

2. Comment faire lever du persil rapidement ?

Il vous est habituellement conseillé de faire tremper les graines de persil une nuit dans un verre d’eau tiède si vous voulez accélérer la levée du persil qui peut mettre jusqu’à trois semaines.

C’est ce que nous avons évoqué plus haut. En vue de faciliter leur manipulation au moment du semis, essuierez ces derniers juste avant de les mettre en terre.

3. Quel est le meilleur moment pour semer le persil ?

En général, le persil est une plante bisannuelle qui se sème entre mars et août. Vous le repiquerez et vous pourrez en récolter plus rapidement si vous le semez en mars sous serre.

Comme nous l’avons déjà précisé, il vous faut compter trois mois entre le semis et le moment d’en couper pour cuisiner.

Vous avez aussi la possibilité de le semer directement en place à partir d’avril. 

4. Quand semer le persil avec la lune ?

Comme toutes les plantes aromatiques et condimentaires, le persil est un légume-feuille. Toutefois, c’est en lune montante, ou ascendante, qu’il faut le semer.

De ce fait, le persil peut être semé à n’importe quel moment de l’année. Il prend le mieux au printemps et à l’automne, lorsque le temps est frais.

Si vous choisissez partir de plants achetés dans le commerce, attendez le jour de la lune descendante pour le planter.

5. Comment faire pousser du persil en hiver ?

Pour pouvoir avoir du persil durant l’hiver, vous devez effectuer des semis à la fin de l’été. Vous pouvez semer les graines de persil sans les tremper la veille dans l’eau.

Il vous suffit juste de les semer dans des sillons humidifiés. Recouvrez-les légèrement de terre.

En prenant garde aux excès de chaleur et aux arrosages, les graines levaient en 12 jours au lieu d’un mois.

Si vous protéger votre persil que vous avez fait pousser en hiver, il peut durer deux ans. Alors, vous pourrez récupérer des graines sur les tiges florales qui s’élèveront.

Ce sera la garantie d’avoir des graines toutes fraîches, car il faut savoir que les facultés germinatives du persil diminuent rapidement.

Cependant, vous pouvez aussi garder un pied ou deux arrivés à maturité afin que le persil se ressème sur place.

6. Comment semer le persil en plein terre ?

Bien avant de semer votre persil en plein terre, il faut vérifier si vous avez une terre assez lourde ou pas. Si elle l’est, pour l’alléger, dans un premier temps, mettez du fumier à l’instar de celui du bovin, du biofertile. Par la suite, ajoutez du terreau.

Dans un deuxième temps, mélangez le tout de façon superficielle et enlevez les éléments indésirables. Puis faites un sillon de deux ou trois centimètres de profondeur à peu près.

Dans un troisième temps, ouvrez votre sachet de graines et semez tout doucement. Espacez vos sillons d’un mètre.

Pour faciliter la levée des graines, recouvrez-les légèrement du terreau et arrosez-les délicatement. Il faut préciser que le persil pousse mieux à la mi-ombre.

Et pour finir, mettez un voile de forçage qui vous permettra d’accélérer la levée et de garder la plantule au chaud.

Enlevez-la lorsque le persil aurait atteint 2 à 3 cm. Prenez le soin de le caler avec des pierres et mettez un peu d’eau.

 7. Que faire pour planter une motte de persil ?

En général, lorsque vous achetez un pot dans le commerce, il contient une dizaine de plants. Séparez les plants avec un couteau tranchant après avoir arrosé la motte tout en veillant à ne pas ouper les tiges et les racines.

En pleine terre, repiquez les plants à 20 à 30 cm en tous sens. En addition aux arrosages à l’eau, arrosez une fois par mois avec un thé de compost.

8. Quelles différences entre semer le persil à la volée ou en rangs ?

La semence du persil à la volée n’est pas aisée et vous risquez d’avoir une mauvaise réparation des graines si cela n’est pas fait avec beaucoup de précisions.

Tandis que la semence en rangs vous permet d’avoir une bonne répartition des graines.

Cette dernière est vraiment très simple à réaliser.

9. Quand repiquer le persil ?

C’est une façon très rapide d’obtenir le persil. À titre illustratif et comme nous l’avons sus évoqué, si vous le semez en mars sous serre, vous le repiquerez après deux à quatre semaines selon son évolution.

Il faut placer les semis dans des rangées de terre espacées de 15 cm les unes des autres pour effectuer le repiquage.

Également, il convient de respecter une distance de 7-8 cm entre chaque plant.

Pour les premières semaines, et afin de permettre une bonne reprise, un arrosage abondant est nécessaire.

II- Quels sont les différents types de persil ?

Voici quelques variétés de persil :

le persil en forme une racine fusiforme blanche utilisée cuite dans les pot-au-feu, le persil géant d’Italie reconnu comme le plus parfumé, le persil frisé à feuille crispée d’aspect plus décoratif et le persil commun à feuilles plates parfumées.

III- comment couper le persil pour qu’il repousse ?

Une paire de ciseaux pour cuisine peut vous aider à couper le persil de la meilleure des façons.

Procédez progressivement, en coupant les brins un à un, à partir de ceux qui se trouvent à l’extérieur de la touffe.

Coupez toujours au ras du sol !