Comment utiliser la tisane de thym pour soulager les diverticules ?

Comment utiliser la tisane de thym pour soulager les diverticules

Comment utiliser la tisane de thym pour soulager les diverticules ? Comment agit-elle ? Est-elle vraiment efficace pour calmer les douleurs dues à la diverticulite et la diverticulose ? Quels sont les autres remèdes naturels pour traiter et atténuer les douleurs liées aux problèmes des diverticules ? Et enfin quel le menu que nous conseillons en cas de diverticulose ?

I. Bref rappel sur les diverticules :

Sur les parois du gros intestin, peuvent apparaitre de petites bosses : les diverticules.

Celles-ci peuvent se développer avec l’âge. Les diverticules sont des sortes de hernies. Elles semblent être liées à une longue alimentation pauvre en fibres.

Les diverticules ne posent pas de problème particulier, jusqu’au moment où elles s’enflamment. La diverticulose et la diverticulite sont les deux maladies qu’une inflammation ou une infection des diverticules provoque.

Ce sont des affections du système digestif, qui touchent en général les personnes de plus de 60 ans.

En dehors d’une mauvaise alimentation, les diverticules peuvent s’enflammer ou s’infecter à cause d’un style de vie sédentaire. Le stress aussi peut en être à l’origine.

Il existe des produits naturels utilisés pour soigner les inflammations des diverticules.

II. Comment utiliser la tisane de thym pour soulager les diverticules 

1. Comment préparer la recette de tisane de thym 

Pour préparer votre tisane de thym, il vous faut simplement faire bouillir de l’eau.

Pour chaque tasse, comptez 15 grammes de thym sec ou frais, soit approximativement 2 cuillères à café.

Une fois l’eau bouillie, versez-la dans la tasse avec votre thym à l’intérieur.

Laissez ensuite infuser 3 à 5 minutes à couvert.

Votre tisane de thym est prête.

Vous pouvez y ajouter un peu de miel et de jus de citron avant de la boire le matin.

Le thym est une herbe parfumée, mais il vaut mieux préparer votre tisane juste avant de la consommer. Le thym devient assez vite rance.

2. Comment agit le thym sur les diverticules

L’usage du thym pour apaiser et soigner les maux gastriques n’est pas une pratique récente.

Cette herbe est connue depuis des siècles pour ses vertus. Le thym est un antispasmodique, qui apaise les maux d’estomac et les douleurs gastriques.

C’est aussi une plante digestive, qui soulage les ventres gonflés et stimule le système digestif.

Antioxydant et antibactérien, le thym permet une restauration et une régénération des cellules de la flore intestinale.

L’usage de la tisane de thym permet d’agir sur les digestions lentes, souvent dues à des alimentations trop lourdes.

En favorisant le travail intestinal, le thym évite aux toxines de s’accumuler dans l’organisme.

C’est une tisane très utile en cas de ballonnements, constipation, ou encore gaz.

III. Liens entre diverticules et thym 

Les diverticules apparaissent à cause d’une alimentation pauvre en fibres. Le thym est une plante qui est, justement, riche en fibres. Elle peut donc compenser cette carence et améliorer votre état de santé.

Plus encore, en tant qu’analgésique et antispasmodique, le thym agit sur les douleurs gastriques provoquées par les diverticulites.

Il peut s’utiliser en condiment ou être bu en tisane. Le thym apportera un soulagement certain si vous avez une inflammation des diverticules.

IV. Autres remèdes naturels pour soulager les diverticules

1. Le vinaigre de cidre 

Dans un grand verre d’eau tiède, ajoutez 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre et la même quantité de miel brut.

Remuez jusqu’à obtenir un liquide homogène, et buvez le matin et au fil de la journée si vous le voulez.

Ce mélange est excellent pour nettoyer le côlon. Les diverticules mettant ce dernier à rude épreuve, le vinaigre de cidre et le miel peuvent agir pour améliorer son état.

De plus, le vinaigre de cidre est très utile pour la digestion. Il possède des bactéries qui permettent aux aliments de se décomposer plus facilement dans l’intestin.

Cette même recette est conseillée dans les cas d’inflammation. Pour une meilleure action, consommez ce mélange vinaigre de cidre et miel au moins une demi-heure avant chaque repas.

Vous digérerez mieux.

2. Le charbon 

Le charbon actif peut être employé pour vous aider à lutter contre votre diverticulose.

Il est facile de s’en procurer dans les drogueries et les magasins bios, surtout sous forme de gélules.

Vous pouvez en consommer seul, en suivant la posologie inscrite dessus ou en vous renseignant auprès d’un naturopathe.

Il est aussi possible d’associer le charbon actif à d’autres plantes, telles que le psyllium blond, pour améliorer la santé intestinale.

Dans ce cas, il existe une recette simple :

Mettez dans un verre d’eau 3 cuillères à soupe de psyllium et ½ de charbon activé (en poudre).

Avalez ce mélange à jeun chaque matin.

Pour plus de commodités, il vaut mieux commencer avec de petites quantités de chaque produit.

Le charbon activé est issu de la combustion du bois blanc, activé ensuite par une opération de chauffage en présence d’air et de gaz oxydants.

C’est ce processus qui lui donne ses propriétés, dont la première est d’être absorbante. Le charbon actif absorbe les bactéries et les gaz, et de les retenir dans sa structure.

Le psyllium blond quant à lui est une plante qui traite les coliques, aussi bien que les ulcères duodénaux. Tout en améliorant le transit intestinal.

L’association des deux produits permet à votre organisme non seulement d’être débarrasser des toxines, mais en plus d’avoir un transit amélioré.

3. Manger des Sardines 

Pour lutter contre la diverticulite ou la diverticulose, il est important d’avoir une alimentation saine.

Il faut réintroduire progressivement les fibres dans l’alimentation, pour donner du temps à l’organisme de s’y habituer.

Dans le cadre d’un régime approprié, notamment dans les cas de diverticulites sigmoïdes, la consommation de poisson est conseillée.

La sardine peut donc être un bon aliment, surtout si elle est cuite à la vapeur.

4. La Semoule 

La semoule peut aussi faire partie d’un régime dans les cas de diverticulites sigmoïdes. Notamment si ce ne sont pas des céréales complètes.

En cas d’inflammation des diverticules, il faut éviter certains aliments.

Les semoules, les féculents ou encore le pain blanc rassis sont des produits que vous pouvez consommer.

Pensez néanmoins à demander au préalable conseil à un professionnel. 

V. Menus conseillés pour les problèmes de diverticules 

Voici un menu spécial en cas de diverticulite sigmoïdienne.

  • Matin : Petit-déjeuner « Kansas ». Petit-déjeuner extrêmement riche en fibres. Il se compose de jus d’orange, de céréales, de lait écrémé, de pain entier, de graines de chanvre et de lin, et de confiture d’abricots.
    • Collation : un yaourt nature.
    • Midi : Deux tranches de pain de seigle, potage éclair aux flageolets, asperges grillées et banane.
    • Collation : Tartinade au fromage et carotte.
    • Soir : Filets de poisson panés, orge « risotto », champignons à l’échalote, salade de tomates et haricots verts, une tranche de pain (seigle) et crème caramel.